Le 26 août dernier, un habitant d'Hastière a fêté un anniversaire et le retrait de son bracelet électronique chez des amis. Quelques heures plus tard, il retournait en prison après avoir littéralement pété les plombs. Ce mercredi matin, le tribunal correctionnel de Dinant l'a condamné à 40 mois de prison avec sursis. Parmi les conditions à respecter : celles de ne plus fréquenter de débit de boissons et de suivre des thérapies pour son addiction à l'alcool et pour gérer son impulsivité. Une dernière chance accordée par le tribunal car ce prévenu avait déjà cinq antécédents pour des faits de violence et six de roulage avant cette nouvelle condamnation.

Cet Hastièrois était sous l'influence d'alcool lorsqu'il a commis les faits. « Il était avec sa compagne et leurs trois enfants. Madame a quitté les lieux à 1h30. Vers 3h00, son compagnon est lui aussi parti mais madame, qui n’a pas le permis, n’a pas voulu venir le rechercher. Il est rentré avec son beau-père mais, une fois au domicile, il a pris sa voiture et a commencé à faire des dérapages. Sa compagne s’est réfugiée dans le jardin pendant que l’aîné des enfants cherchait de l’aide », a précisé le parquet de Namur à l'audience.

Le prévenu a voulu faire rentrer sa compagne en la tirant par les cheveux. Un voisin est intervenu et a reçu un coup de poing. A l'arrivée de la police, il était torse nu devant des bières et s’est rebellé quand il a fallu procéder à son interpellation.