Une dame née en 1994 poursuivie pour l’incendie d’un immeuble à appartements, le 14 mars 2018 rue Edouard Dupont à Dinant, a été condamnée mercredi matin par le tribunal correctionnel de Dinant à cinq ans de prison avec sursis probatoire pour ce qui excède la détention préventive déjà subie.

Un expert avait relevé deux foyers : un au niveau du fauteuil et un autre au niveau du matelas. Un produit accélérant a été utilisé. L’immeuble, qui contient six appartements, était occupé. Heureusement, l’intervention d’un voisin avec une échelle et des pompiers a permis d’éviter le drame. D’autres occupants avaient par ailleurs pu sortir d’eux-mêmes.

La prévenue, locataire du premier étage, a rapidement été interpellée. C’est elle qui avait prévenu les secours. Elle avait expliqué avoir mis le feu car elle ne s’en sortait plus avec ses quatre enfants à charge.