Le 17 octobre 2015, un habitant d’Yvoir âgé de 26 ans à ce moment-là s’en est pris, avec son cousin, à une de ses connaissances. Deux ans de prison ont été requis à son encontre tandis qu’une seconde peine de douze mois a été requise pour trafic de stupéfiants et culture de cannabis, entre décembre 2013 et octobre 2015.

Le prévenu rentrait d’une soirée organisée à Natoye quand les violences ont été commises. "J’ai entendu du bruit chez moi et j’ai vu quelqu’un sortir par derrière et partir en courant. On l’a rattrapé et on s’est battu", indique-t-il. La victime a reçu divers coups, dont des coups de couteau au niveau d’une main. Un de ses amis, qui dormait dans une voiture, a voulu intervenir et a été menacé avec le couteau.

Dans la foulée, une perquisition a été menée au domicile du prévenu. Plusieurs sacs contenant du cannabis et du matériel de culture dans une pièce aménagée ont été retrouvés. "L’analyse du gsm a mis en évidence une activité intense. Monsieur a aussi reconnu avoir tenté de cultiver 8 plants de cannabis", indique le parquet de Namur.

La défense de ce jeune homme demande la suspension du prononcé, sur base du dépassement du délai raisonnable. Le dernier PV date de 2017, le réquisitoire du parquet remonte à 2019. Rien n’a été fait durant deux ans et demi dans cette affaire. Trente mois de prison ont par ailleurs été requis, par défaut, contre le cousin du principal intéressé.