Dinant - Ciney La nouvelle majorité peaufine l’exploitation de l’encorbellement sur la Meuse.

Elle était prévue mais n’était pas encore d’application. Ça sera désormais le cas dès 2020. Le règlement pour la redevance liée à l’installation d’une terrasse sur la Croisette sera voté ce mardi soir lors du conseil communal de Dinant.

"Elle n’était pas d’application la première année car il y avait encore des travaux en cours et il était par ailleurs impossible de l’appliquer en 2019 car il n’y avait pas encore de règlement", explique le bourgmestre Axel Tixhon.

On le sait, la Croisette de Dinant appartient à la Région wallonne à qui la Ville de Dinant paye une concession pour pouvoir l’exploiter. "Cela nous revient à 13.420€/an pour un total de 430m² de terrasses. Lorsqu’on fait le calcul, on arrive à 31€/m² auxquels il faut ajouter quelques frais de gestion. Plutôt que d’indexer le montant chaque année, on va demander 35€/m² pour ceux qui exploitent l’encorbellement de la Meuse. Ce n’est pas de l’argent qu’on met dans notre poche. On récupère simplement ce qu’on avance", poursuit Axel Tixhon.

Ce règlement sur la redevance annuelle n’est pas le seul qui sera abordé ce mardi lors du conseil communal de Dinant. Celui sur les taxes liées à l’exploitation de terrasses (Ndlr : contrairement à l’autre, celui-ci permet à la Ville d’enregistrer des rentrées financières), que ce soit sur l’encorbellement de la Meuse, sur les trottoirs ou ailleurs dans la commune sera également soumis aux votes. "On a fusionné l’ensemble des règlements, à savoir celui qui était généraliste et celui qui concernait la Croisette. Avant, les taxes étaient différentes selon deux zones, à savoir la rive gauche et la rive droite. On a revu cela et on a subdivisé Dinant en trois zones. La première concerne les établissements en long de Meuse. La taxe sera de 30€/m². La seconde zone est pour les établissements du centre de Dinant mais qui sont plus éloignés comme par exemple ceux qui ont une terrasse sur des places, dans la rue Grande ou dans le quartier de la gare. Là, on est à 20€/m². Enfin pour tous les autres y compris dans les villages, on est à 10€/m²."

Reste à savoir comment tout cela sera accueilli par les différents exploitants…

S.M.