La justice investigue sur un décès suspect, survenu le jeudi 17 juin dernier, à Bouvignes (Dinant). Il concerne un bébé âgé un peu plus d’un an, rapportent nos confrères de l’Avenir. Le bambin, né le 28 mai 2020, se serait étouffé dans son lit. C’était en tout cas la version de la maman au moment de l’intervention des secours. Le bébé a été pris en charge par les urgentistes puis héliporté vers le Mont-Légia, à Liège, où il est décédé.

Les funérailles du garçon ont eu lieu ce jeudi en l’église de Bouvignes puis au cimetière de Foqueux. Dans la foulée, la mère de l’enfant et son nouveau compagnon ont été interpellés pour des vérifications sur les circonstances du décès. Contacté ce jeudi en fin d’après-midi, le parquet de Namur confirme qu’un dossier a bien été ouvert. "Un juge d'instruction a été saisi dans le cadre de ce dossier fort délicat. Il mène une enquête à charge et à décharge sur les causes et circonstances du décès. Je peux confirmer que la maman et le beau-père ont été interpellés et sont entendus ce jeudi en fin de journée. A ce stade, ils restent présumés innocents. Le juge d'instruction veut des explications en fonction du rapport d'autopsie. Ce dernier décidera, au terme de leur audition, s'il maintient ou lève la privation de liberté, s'il les inculpe ou s'il les place sous mandat d'arrêt", indique-t-on au parquet de Namur.