Dinant - Ciney Ils sont au Domaine jusqu’au 17 août.

Ils passent peut-être inaperçus dans le vaste domaine provincial de Chevetogne mais ils sont bien là. Arrivés le 3 août dernier, les compagnons bâtisseurs, douze jeunes venus d’un peu partout dans le monde, mettent la main à la pâte pour mener à bien un projet. "Il y a deux Russes, deux Turcs, deux Espagnols, deux Italiens, deux Français, un réfugié malien et une Vénézuélienne", explique Angéline Sedran, responsable du projet. "Ils sont encadrés par deux animateurs qui ont l’habitude des chantiers participatifs pour adolescents."

Concrètement, les compagnons bâtisseurs ont cette année l’objectif de construire trois roulottes pour abriter le pique-nique des petits visiteurs de la Ferme pédagogique. "Il y a une dizaine d’années, on avait rencontré quelqu’un lors de Passion Robinson à qui on avait acheté plusieurs petites roulottes. Avec les années, elles sont devenues hors d’usage. On s’est dit que ça serait bien d’en faire refaire par les compagnons bâtisseurs. Une première roulotte a été réalisée par nos menuisiers et leur sert de modèle. On choisit toujours des projets qui ont du sens pour eux, mais qui correspondent également à la ligne de conduite du Domaine de Chevetogne."

Après avoir réalisé quelques nichoirs les premiers jours pour s’habituer au matériel et aux travaux manuels, qui ne sont pas simples pour tout le monde, les adolescents se sont attaqués au gros du travail. "Il faut savoir que certains n’avaient jamais tapé sur un clou avant de venir ici. On a divisé le groupe en trois équipes, un peu à la manière de Koh-Lanta. Cela donne une impulsion dynamique", poursuit Angéline Sedran. "On a fait un peu de team building au début car ils ne se connaissent pas. Ils sortent de leur zone de confort. Ce n’est pas toujours évident au début mais le groupe est bien. C’est un échange culturel intéressant. On s’ouvre vraiment à un autre monde", enchaîne Gaël, animateur depuis sept ans.

Ce mardi, l’heure était au peaufinement. Les travaux de construction de ces roulottes étaient déjà bien avancés. Reste désormais à régler quelques détails avant la mise en couleur, dans des tons pastel. Il sera ensuite temps pour les compagnons bâtisseurs de déjà regagner leur pays d’origine. Leur départ est prévu le 17 août.

Sébastien Monmart