Deux jeunes de 20 et 22 ans ont comparu ce mercredi matin devant le tribunal correctionnel de Dinant pour consommation et trafic de stupéfiants. Ils ont notamment facilité l'usage de drogues à leurs amis, mineurs.

Les faits remontent à une période comprise le décembre 2017 et mai 2018. L'un des deux prévenus, tout juste majeur, a découvert le cannabis. « Il n'avait plus de contact avec sa mère tandis que son papa est décédé. Il était suivi par le SPJ et avait un studio. Un logement seul, à cet âge-là, c'est le parfum de la liberté », explique son avocat. Le jeune homme a hébergé un ami, qui lui a fait découvrir les drogues dures. De fil en aiguille, les deux comparses ont organisé des « soirées cocktails » dans leur studio avec plusieurs amis. « Ils ont profité de cette liberté d'une manière très débridée en consommant tout et n'importe quoi », a poursuivi la défense. Cannabis, cocaïne, mdma, speed, ecstasy, tout y passait.

Les deux individus disent ne plus rien consommer aujourd'hui. Ils veulent mener à bien leur projet de vie qui est d'intégrer l'armée. Jugement le 25 novembre.