Le conseil provincial a décidé vendredi de faire l'acquisition de véhicules électriques pour le domaine provincial de Chevetogne. Camionnettes, fourgons de transport et voitures de service… Le domaine provincial de Chevetogne disposera prochainement d’une dizaine de véhicules électriques à haute performance environnementale. 
Avec l’accord du conseil, une procédure de marché public de fournitures va être lancée à cet effet pour un montant estimé de 350 000 € TVAC. Soit un investissement de taille qui s’inscrit dans la visée durable que la Province de Namur entend imprimer autant que faire se peut à chacune de ses actions. Il s’agit ici de la première étape du verdissement de la flotte par le remplacement d’un peu plus de la moitié des véhicules thermiques par des véhicules électriques. Plus globalement, une étude portant sur l’électrification de quelques 90 véhicules a d’ailleurs été commandée, intégrant des paramètres aussi divers que les besoins de fonctionnement de service, les autonomies indispensables pour accomplir les missions, la vétusté des véhicules ou encore l’aspect géographique des investissements à engager afin de limiter le recours aux bornes privées.
 Les remplacements sont envisagés par implantation, permettant de faire le lien avec les installations photovoltaïques nécessaires. À l'heure actuelle, la Province dispose de 5 véhicules électriques (dont trois dans le pool partagé) et deux autres (camionnettes) sont en commande. L’enveloppe inscrite au budget 2021 pour ce type d’acquisition est de 255 000 €. On rappellera au passage que la Province de Namur s’est engagée à contribuer à l'objectif global de réduction de l'empreinte carbone des activités humaines en diminuant les émissions de gaz à effet de serre liées à ses propres activités, via son plan zéro émission à l’horizon 2030, qui précède dans ses ambitions les objectifs européens de 2050.