Ce vendredi après-midi le bief entre les écluses de Dinant et d’Anseremme va voir son niveau d’eau baisser. Progressivement, il diminuera d’1,2 mètre et ce, à partir de 14h. Ce processus se doit d’être lent, environ 15 cm par heure. En effet, il n’est pas question de produire une vague durant cette manœuvre. Un avis à batellerie a été émis afin de permettre aux usagers de rester attentifs.

L’objectif de cette opération est de permettre le passage d’un convoi exceptionnel sous le Pont Charles-de-Gaulle à Dinant. Il s’agit d’une centrale hydroélectrique acheminée par voie d’eau de Liège jusqu’à Anseremme où elle sera accolée au barrage.

Le SPF mobilité indique : "Le tirant d’air du pont Charles-de-Gaulle à Dinant est inférieur aux autres ponts surplombant la Meuse. De manière exceptionnelle, il a été décidé de procéder de cette manière car au vu des dimensions de l’ouvrage aucunes autres alternatives n’étaient envisageables. Cette solution n’est utilisée que dans de rares occasions. En effet, il est nécessaire d’évacuer vers l’aval plus de 370.000m³ d’eau. C’est qui se passera ce vendredi et ce samedi. Le choix de cet horaire a pour objectif d’entrainer le moins de désagrément possible pour les utilisateurs de la voie d’eau. En effet, il ne sera plus possible pour les embarcations avec un tirant d’eau supérieur à 1,30m de naviguer."

Le niveau inférieur sera maintenu jusqu’au lendemain 10h00 et puis sera remonté toute la journée du samedi. L’opération durera approximativement jusque 19h00.

Pour les curieux, le passage du convoi exceptionnel sous le pont Charles-de-Gaulle est prévu ce samedi matin vers 8h00. Une fois le pont passé, le convoi ira stationner au quai situé à côté du rocher Bayard jusque lundi matin.