Dinant - Ciney Les terrasses installées sur le trottoir du Boulevard Sasserath pourraient être interdites

Les commerçants du Boulevard Sasserath seront-ils bientôt amputés de leur terrasse (ou d’une partie pour certains) ? Cela pourrait bien être le cas dès la prochaine saison touristique. En effet, les terrasses situées sur le trottoir poseraient problème à la Région wallonne, propriétaire des lieux. Un courrier a été envoyé à la Ville de Dinant rappelant qu’un accès libre pour les piétons d’1,5m devait être laissé pour permettre aux gens de circuler. Une largeur non respectée une fois les terrasses installées. "On a reçu cet été plusieurs signaux officieux et officiels de la part de la Région wallonne indiquant que le cheminement des piétons n’était pas assuré à cause de tables, parasols ou pots de fleurs. Il est important de rappeler que la Région est propriétaire de tout l’espace qui se situe entre les immeubles et la Meuse", explique le bourgmestre Axel Tixhon.

Suite à ces "avertissements", la Ville a demandé aux cafetiers et restaurateurs concernés de respecter les règles, en vain. "Désormais, la Région évoque simplement sa volonté d’interdire les terrasses sur le trottoir." Une situation que comprennent les autorités dinantaises. "Ils sont chez eux et on ne peut pas leur donner tort."

Le bourgmestre dinantais a néanmoins pris les devants en répondant à l’autorité wallonne. "On a demandé officiellement une autorisation pour continuer à exploiter le trottoir en 2020. On ne nous a pas encore répondu officiellement mais des messages qu’on a reçus, on nous dit qu’il y a peu de chances que cela soit accordé… Le plus embêtant serait pour les établissements qui n’ont pas de terrasses sur la Croisette. On étudie une possible augmentation de l’exploitation de l’espace sur l’encorbellement."