La Ville de Dinant s’associera, ce mardi 20 juillet, au deuil national décrété en hommage aux victimes des terribles inondations de la fin de la semaine dernière.

Comme partout en Belgique, les drapeaux de l’hôtel de ville seront mis en berne tout au long de la journée. A 12h01, le Bourgmestre, les Echevins et les Conseillers communaux, rejoints par le personnel communal présent à l’intérieur des bâtiments, auront rallié ensemble la cour de l’hôtel de Ville pour la minute de silence qui sera tenue dans tout le royaume. A cette occasion, la population est invitée à participer à ce rassemblement, pour lequel le port du masque sera de rigueur, en rejoignant les lieux dès 11h45.

Le lendemain, 21 juillet, jour de Fête nationale, le traditionnel feu d’artifice, prévu à 22h30, sera, lui aussi, placé sous le signe de la solidarité. Dès la fin du spectacle pyrotechnique, les spectateurs sont invités à rester en place et, dès le signal qui leur sera donné depuis le pont, à hisser dans le silence, jusqu’à un nouveau signal, leur smartphone allumé ou en mode lampe de poche, cela en signe de solidarité avec les victimes décédées, disparues ou tragiquement touchées par ces inondations sans précédent.

La ville indique : "Le maintien ou non de ce feu d’artifice dans les circonstances que l’on connaît a fait l’objet d’une longue et consciencieuse réflexion de la part des autorités communales. Décision a finalement été prise de maintenir cet évènement, initialement prévu avec l’objectif, solidaire lui aussi, d’en faire bénéficier les commerces, singulièrement horeca, après 1 an et demi d’une crise sanitaire durement ravageuse sur le plan économique. En ce jour de Fête nationale, c’est toutefois fort naturellement que s’est imposée l’idée d’en faire un événement pleinement inscrit dans l’élan d’émotion et de solidarité qui s’est emparé de notre pays ces derniers jours."