Il y a près de 4 ans, le Domaine animalier des Grottes de Han lançait son « opération coronelles ». Cette dernière est un véritable succès. « 55 bébés viennent d’y voir le jour en 2020 et seront réintroduits ce vendredi 14 août en pleine nature », explique-t-on au Domaine.

Depuis le lancement de l'opération, ce sont plusieurs centaines de coronelles qui ont déjà été réintroduites. « En 2017, le Parc Animalier du Domaine des Grottes de Han a inauguré son centre de sauvegarde pour reptiles. Son but : accueillir des rescapés de la plus importante population de coronelles lisses, une des trois espèces de serpents vivant en Belgique. Depuis sa création, près de 160 individus issus de différents sauvetages y ont trouvé refuge. Ces sauvetages ont été réalisés alors que des travaux d’aménagements allaient débuter le long de lignes ferroviaires en Wallonie. En effet, les coronelles y avaient élu domicile. Leur habitat voué à être détruit. »

Les coronelles se sont finalement bien acclimatées à leur nouvel espace de vie. « Elles bénéficient d’enclos adaptés à leur espèce mais aussi de soins attentifs prodigués par les soigneurs animaliers du Domaine. Au fil du temps, la mission du centre a évolué. Dès la fin juillet de chaque année, l’équipe animalière du Parc entreprend les captures des femelles du centre de sauvegarde afin de préparer et de contrôler les mises-bas. Ensuite, l’ensemble des jeunes nés dans le centre est réintroduit dans la nature, sur des sites propices à la survie de l’espèce. »

Les trois premières années, 613 naissances ont eu lieu ont eu lieu auxquelles s'ajoutent les 55 naissances de 2020. « Une des particularités de cette espèce est que les jeunes sont très vite autonomes, ce qui permet leur réintroduction en milieu naturel quelques jours seulement après leur naissance ! Dans la nature, seulement 10% des jeunes coronelles atteignent l’âge adulte. Nous pouvons espérer un meilleur taux de survie sur ces sites de réintroduction, mais seul un monitoring continu sur les prochaines années le confirmera. »