Après 31 ans d’existence et 10 millions de visiteurs reçus, l'attraction touristique bruxelloise Mini-Europe fermera ses portes ce 31 décembre 2020. Les propriétaires souhaitent néanmoins la réinstaller ailleurs. Plusieurs communes de différentes provinces sont sur le coup. Dont Dinant. 

Selon nos confrères de l'Avenir, la Ville de Dinant a noué des contacts avec les propriétaires. Le site de Mont-Fat, sur les hauteurs de Dinant, serait idéal pour l'accueillir. Le site est à l'abandon depuis plus de dix ans maintenant. Mais pour pouvoir accueillir Mini-Europe, il faudrait modifier rapidement le plan communal d'aménagement. L'ancien bourgmestre dinantais aujourd'hui député provincial, Richard Fournaux, soutien en tout cas le projet auprès de la ministre wallonne du tourisme Valérie De Bue qui a par ailleurs indiqué que Mini-Europe devait être réinstallée dans un pôle touristique. En cas d'échec pour Mont-Fat, le Domaine de Chevetogne pourrait être un plan B. Ces dernières semaines, des marques d'intérêt ont également émergé de Wavre, Louvain, Tirlemont ou encore Grammont.