Dinant - Ciney

  Parmi leurs obligations en matière de gestion de crise et de planification d’urgence, les autorités doivent organiser régulièrement des exercices pour tester leurs plans et s’entraîner.

Dans ce cadre, ce mardi 19 mars, le Gouverneur de Namur a organisé un exercice de gestion de situation d’urgence nucléaire à destination des 6 communes situées dans les 10 kms autour de la centrale de Chooz : Beauraing, Doische, Gedinne , Hastière, Houyet et Viroinval.

Les communes et les services d’intervention ont donc dû réaliser des actions pour mettre à l’abri des villages de leurs entités, évacuer certaines populations, ouvrir des centres d’accueil, mettre en place des périmètres et communiquer avec la population. Si les riverains n’étaient pas réellement parties prenantes dans l’exercice et n’en ont pas été informés, différentes actions ont été menées réellement sur le terrain.

Pour l’exercice, chaque bourgmestre a réuni autour de lui une cellule de crise tandis qu’un poste de commandement a rassemblé un représentant de la police fédérale, des pompiers et du 112 pour gérer les conséquences des mesures prises et leur exécution sur le terrain.

Au Centre de crise provincial, le gouverneur avec des représentants des services de secours, ont alimenté ces différents acteurs sur base du scénario d’incident et d’une succession de décisions qui, en situation réelle, auraient été adoptées.

Plus de 50 personnes ont participé à cet exercice, dont les leçons permettront d’adapter les plans au niveau provincial comme au niveau local et pour les intervenants.

Cet exercice se situe dans la continuité des actions menées par le Gouverneur depuis plus de 4 ans afin de sensibiliser les communes au risque nucléaire et de les aider à se préparer à une éventuelle gestion d’un incident. Une séance d’information sur le risque nucléaire, ainsi qu’une aide à l’élaboration des plans communaux ont notamment déjà été organisées.