Dinant - Ciney La 26e édition du Festival du Chemin de Fer du Bocq débute ce jeudi.

Comme chaque année, le Chemin de Fer du Bocq va vibrer au rythme de son festival ces 15, 17 et 18 août.

Pour cette 26e édition, le public pourra parcourir cette ancienne ligne de chemin de fer, entre Ciney et Evrehailles-Bauche, avec des arrêts à Braibant, Spontin et Dorinne-Durnal, à bord de locomotives d’époque. "Il y aura une locomotive à vapeur de la SNCB qui sera un peu la star de l’événement. C’est elle qui a effectué la dernière circulation vapeur commerciale de Belgique en 1966. Trois autres locomotives diesel très robustes qui tiraient d’énormes trains à travers nos campagnes vallonnées seront également présentes", explique Alexandre de Geradon, responsable communication pour le Chemin de Fer du Bocq.

Au total , quatre locomotives roulantes seront donc de la partie. Quatre autres, statiques, seront également là. "Deux électriques et deux Diesel dernier cri."

Deux nouveautés sont au programme cette année. Avec, première, un "train des saveurs" (lire ci-dessous). Ensuite, une opération "vis mon job". "Beaucoup de familles participent à ce festival avec des enfants mais ces derniers s’ennuient parfois très rapidement. Alors, plutôt que de faire simplement la ligne ferroviaire, on propose de découvrir des métiers dans chacune des gares en faisant participer les enfants", enchaîne Cédric Soltys, organisateur de l’événement.

Ainsi, à la gare de Ciney, gare de départ, du matériel de génie civil sera présent tout comme des bus anciens et un camion le samedi et le dimanche. À Spontin, ceux qui le souhaitent pourront s’essayer au simulateur de train. Des visites de cabines sont également prévues. La défense nationale sera aussi de la partie avec du matériel provenant de Marche-en-Famenne. "Les enfants pourront aussi rentrer dans une tente, se rendre compte du poids d’un sac à dos militaire et des difficultés d’une mission", explique le commandant Gilson. À Dorinne-Durnal, ce sont les pompiers et ambulanciers qui seront présents. Enfin, au dernier arrêt d’Evrehaille-Bauche, on retrouvera la zone de police Haute-Meuse et des sympathisants du musée de la police de Floreffe, présents avec des véhicules et uniformes de l’époque.

Un train des saveurs

Pour la première fois, le Festival du Chemin de Fer du Bocq organise le "train des saveurs", voyage ferroviaire gourmand. "Il y aura une entrée en gare de Dorinne-Durnal, le plat à Evrehailles-Bauche et le dessert à Ciney où le Robs Corner nous privatise sa terrasse. Le prix est fixé à 69 euros par personne et prévoit en plus du repas, une boisson et le pass illimité pour sillonner la ligne de chemin de fer durant toute la journée", explique Cédric Soltys.

Le menu a été établi à partir de produits frais et locaux. "Après deux mises en bouche de mascarpone de carotte, pancetta rôtie et une crème de courgette, il y aura en entrée de la truite saumonée de nos Ardennes mi-cuite, avec une purée de légumes de saison et des petites garnitures sympas. En plat, il y a un filet pur de porc confit à la Redbocq (NdlR : bière aux fruits rouges de la brasserie du Bocq) et aux griottes, des pommes de terre farcies au fromage fermier et légèrement gratinées et des légumes de saison en fonction de ce que le maraîcher aura", explique Michaël Carpentier, traiteur pour Épices et Bon.

Sébastien Monmart