Ce samedi après-midi, plusieurs personnes qui circulaient le long de la Croisette ont été interpellées par ce qu'il se passait au sein d'un bateau de Croisière, le Sax, à Dinant. Vidéo à l'appui, on y voit plusieurs dizaines de personnes, sans masque et en train de danser sur de la musique.

Le bourgmestre de Dinant Axel Tixhon et une patrouille de la zone de police Haute-Meuse se sont rendus sur place. « Mais il n'y a eu aucune verbalisation. On est arrivé quand c'était fini », précise Axel Tixhon. « On entendait effectivement la musique au loin et il y avait visiblement des gens dansaient. Le gérant Olivier Pitance était là. On l'a engueulé. Alors qu'on essaye de faire en sorte que l'Horeca et l'événementiel reprennent, lui se tire une balle dans le pied en faisant ça. Quand un bateau et amarré, la musique reste interdite car les gens se rapprochent et dansent ensemble. Danser reste interdit en cette période », poursuit Axel Tixhon.

Selon nos informations (et vu les drapeaux affichés), les personnes présentes à l'intérieur du Sax étaient des supporters de l'Union Namur. Il s'agissait de leur traditionnelle croisière musicale.

Contacté ce dimanche, Olivier Pitance ne comprend pas ce que certaines personnes lui reprochent. « Peut-être parce que je n'étais pas dans l'illégalité. Il y avait entre 80 et 100 personnes pour une capacité d'accueil de 250 personnes. Dans l'événementiel, on peut avoir 200 personnes en intérieur, ici on était à la moitié. Au niveau du port du masque, on a fait le maximum. Les gens l'avaient mais le retiraient quand ils étaient à l'arrière du bateau pour fumer une cigarette ou boire un verre. On n'était pas dans une soirée de discothèque. A 18h00, c'était fini. Les gens se trémoussaient un peu, je ne vois pas ce qu'il y avait de mal.", termine Olivier Pitance.