Les agents du Domaine provincial de Chevetogne ont prévu une action syndicale ce dimanche 23 mai, dès 10h00, pour maintenir la pression sur les autorités provinciales. Ils craignent pour leur avenir, vu les économies qui sont demandées par la Province. Ils ont notamment prévu la gratuité pour tout le monde, au lieu de 10€ en cette période. 

Cette gratuité passe mal auprès du Collège provincial. Informé de cette action syndicale, ce dernier a mis en garde les agents du Domaine via un courrier adressé à la CGSP. Et a mis en demeure un secrétaire interrégional de l'organisation syndical de supprimer, immédiatement, un post Facebook mentionnant que l'accès au Domaine sera gratuit ce week-end. "Le Collège provincial ne marque aucunement son accord sur ce type d'action et nous vous notifions que les tarifs d'entrée seront pleinement applicables ce dimanche 23 mai. Des instructions en ce sens seront d'ailleurs signifiées aux agents affectés à l'accueil du Domaine », peut-on notamment lire dans ce courrier. "Les travailleurs ont le droit de mener des actions collectives mais ils ne peuvent pas faire entrer les gens gratuitement, cela va à l'encontre du règlement provincial. Une telle action pourrait les mettre en difficulté, avec des risques de sanction", nous précise le député-président Jean-Marc Van Espen. "Nous sommes par ailleurs toujours encore en période de crise sanitaire avec le risque de se mettre en porte à faux par rapport aux recommandations du moment."

Un rappel au règlement qui risque d'être perçu comme un fameux coup de pression, dans le chef des agents. Et qui ne risque pas d'apaiser les tensions existantes.