Il y a un mois, le Conseil provincial de Namur devait débattre d'une éventuelle hausse des tarifs d'entrée au Domaine provincial de Chevetogne. Le point avait finalement été reporté et est fixé à ce vendredi mais les tarifs ne devraient guère bouger. La Province souhaite par ailleurs que le Domaine diminue ses dépenses. Le tout mettrait le Domaine en péril.

Dans un communiqué de presse, la Ville de Ciney a officiellement pris position dans ce dossier et s'étonne de ce que la Province de Namur compte désinvestir dans ce lieu touristique alors que cela fait près de 50 ans qu'elle investit dedans et qu'elle récolte aujourd’hui des retombées en rapport avec les sommes investies. Elle s'étonne également que la Province de Namur sous-estime l’incidence économique du Domaine dans une zone qui, malgré les efforts produits par tous, reste en retard de développement.

« Après une première période de développement durant laquelle l’orientation du Domaine n’est pas toujours apparue claire à tous, le Domaine a, depuis 25 ans, réussi à se positionner au premier plan wallon sur un créneau de tourisme vert, très en phase avec les attentes de la population belge, voire étrangère. Chevetogne s’est imposé comme une destination phare en Wallonie car le type de loisir qu’il propose est parfaitement en accord avec ce que les touristes viennent chercher dans nos campagnes. D’un point de vue urbanistique, les aménagements du Parc de Chevetogne orientent d’ailleurs les aménagements des communes avoisinantes puisque Beauraing et son Parc du Castel et Ciney et son Parc St Roch s’en inspirent pour garantir à leur population un meilleur « vivre ensemble ». L’intérêt pour le Domaine se traduit aussi par un accroissement de population. Ces dernières années, le village de Chevetogne a connu une augmentation de sa population résidente et touristique notamment grâce à la proximité de ce site de qualité. En termes de politique environnementale cohérente, le Gal Condroz-Famenne (Ciney, Hamois, Havelange, Somme-Leuze) vient de déposer une demande pour un projet biodiversité. Ce projet a notamment pour objectif la création d’un réseau d’écolieux, le soutien à la plantation d’éléments agroforestiers, la réflexion sur un service transcommunal d’entretien des haies et à la préservation des richesses naturelles. Immanquablement, le Domaine de Chevetogne sera appelé à jouer un rôle fondamental à l’intérieur d’un tel projet où ses réalisations serviront d’exemples pour des communes ne possédant pas son expérience. Le Collège Echevinal de Ciney sollicite du Collège provincial qu’il revoie ses intentions à l’égard du Parc, qu’il s’attelle à une pérennisation de ce fleuron en négociant une juste répartition entre dotation raisonnable et recettes propres et fasse un succès du projet de « musée vert », gage exceptionnel d’un avenir radieux pour le Domaine."