Ces derniers temps, il semblerait qu’il y ait bel et bien un problème à Havelange en matière de propreté. Des déchets un peu partout, des citoyens qui se plaignent ouvertement. Bref, le mal semble profond.

"Le plus grand fléau reste effectivement le fait de voir un nombre incalculable de canettes au sol. Il y en a de plus en plus. Outre l’aspect insalubre en tant que tel, il y a aussi la partie dangereuse. Je pense ici aux agriculteurs qui, lorsqu’ils fauchent leurs terres avec leur engin, envoient des restes de plastique dans les champs. Ensuite, les animaux se blessent en avalant des morceaux coupants. Bref, il faut que ça cesse", commente Jean Gauthier, l’échevin en charge de la propreté.

Comment agir rapidement pour améliorer la situation ? Deux alternatives sont envisageables. "Poser des filets à canettes le long des routes à problème. Ou encore, installer une machine à canettes, comme on peut en voir à Neufchâteau ou Yvoir par exemple. L’idée est que le citoyen rapporte les canettes vides dans cet appareil et reçoive des sous en échange. Pour le moment, nous n’en avons pas dans la commune et il serait intéressant de soulever ce point en Collège. Evidemment, la population doit aussi être consciente que la première solution coûterait moins d’argent que la seconde. Il faut savoir ce que l’on veut si on souhaite améliorer la situation", poursuit-il. Voici donc une première piste à suivre dans les prochains mois. Les citoyens se plaignent également de l’augmentation des dépôts sauvages. Ce n’est pas un phénomène propre à Havelange, car ce type d’incivilité se multiplie en Région wallonne. "D’autres communes investissent dans des caméras. Mobiles ou fixes, à mettre aux endroits litigieux. C’est peut-être une option à creuser."

Quant aux salissures normales, comme le nettoyage des voiries communales, le ramassage des feuilles, mégots, etc.la commune va demander de l’aide au BEP dès la semaine prochaine. "Nos ouvriers ne peuvent être partout et couvrir les 180Kms de voiries. Ils passent pourtant régulièrement, mais cela ne suffit pas toujours. Cela s’est déjà fait dans le passé. Le BEP va envoyer un camion chaque semaine pour nettoyer Havelange-Centre et le village de Montegnet. Pourquoi eux et pas nous ? Ce sont des endroits où nos engins risquent d’immobiliser la circulation trop longtemps. Ils sont mieux équipés en ce sens", conclut l’échevin. Bref, Havelange semble agir pour que la situation évolue…

L.T.