Il les revendait 10€/pièce pour se nourrir et s'acheter des stupéfiants.

Entre janvier et septembre 2018, le rayon alcool du Colruyt de Dinant a régulièrement été dépouillé par un jeune homme d'une vingtaine d'années. Bastien ciblait essentiellement les bouteilles de whisky de Jack Daniel's. Pas pour sa consommation, mais pour les revendre. « Ma relation avec ma compagne venait de se terminer et ma grand-mère est décédée. Je me suis retrouvé à la rue du jour au lendemain. Je volais ces bouteilles pour les revendre 10€/pièce. J'ai commencé comme ça et quand j'ai vu que ça fonctionnait, je le faisais régulièrement », a expliqué le prévenu ce jeudi matin devant le tribunal de Dinant.

Au total, 32 bouteilles de whisky ont été dérobées. L'argent récolté lui servait à se nourrir mais aussi à financer sa consommation d'héroïne. « Je me suis fait attraper par les surveillants du commerce qui m'ont dit qu'ils m'avaient déjà vu dans le magasin une dizaine de fois. Ils ne voulaient plus m'y revoir. »

Actuellement en prison, Bastien sera libéré dans cinq jours. Il purge une peine subsidiaire assortie à une peine de travail de 120h qu'il n'a pas effectuée, prononcée en 2017 pour vol qualifié. « Je suis content d'avoir été incarcéré car cela m'a permis d'avancer dans toutes mes démarches, ce que je n'ai pas fait à l'époque. » Le jeune homme a en effet effectué une demande pour toucher du CPAS de Gedinne et pour avoir un pied-à-terre à Namur à sa sortie de prison. Reste désormais à envisager la suite.