Un homme né en 1963 a volontairement mis le feu à son appartement, situé au premier étage d’un immeuble de la rue du Commerce à Ciney, dans la nuit du 25 au 26 février 2020. Ce mercredi, le tribunal correctionnel de Dinant l’a condamné cinq ans de prison avec sursis probatoire. Il devra, en outre, poursuivre un traitement médico-psychologique pour gérer son impulsivité et sa dépression, chercher un emploi et suivre une formation de responsabilisation.

Le prévenu connaissait des soucis personnels et voulait attirer l’attention, selon lui. "J’ai fait ça dans un moment de folie. Je prenais des antidépresseurs, des somnifères et des calmants. J’avais des soucis familiaux ainsi qu’avec d’autres locataires et mon propriétaire ne faisait rien. Je pensais que j’allais pouvoir éteindre l’incendie moi-même avec de l’eau", a indiqué le prévenu lors de l’audience.

La veille de l’incendie, il a acheté à la station-service de Sorinnes un mélange de mazout et d’essence. Le lendemain, il a versé le tout dans son appartement, a déroulé du papier toilettes et a mis le feu. Il avait embarqué des effets personnels dans sa voiture durant plusieurs heures avant les faits.

L’embrasement a provoqué une explosion et un incendie. Le bâtiment était occupé par d’autres personnes mais l’intervention rapide des pompiers de Ciney a néanmoins pu éviter le drame.

© S.M