Les peines ont été prononcées ce mercredi matin. Un des gérants était intervenu pour mettre les braqueurs en fuite.

Le 24 janvier dernier, trois individus ont été privés de liberté après avoir tenté de braquer un commerce (supérette/fleuriste) situé en bas du Froidvau, à Dinant. Il s'agissait de deux hommes nés en 1988 et 1997 et d'une femme née en 1975. Ce mercredi matin, le tribunal correctionnel de Dinant les a lourdement condamnés. L'un des deux braqueurs, Charat, a écopé de 40 mois ferme, en état de récidive légale. Son complice, Anthony, a lui été condamné à 40 mois avec sursis probatoire. Sevina, qui les attendait dans une voiture, a écopé de 30 mois avec sursis probatoire.

Les faits s'étaient produits en fin de matinée, vers 11h00. Les deux hommes, qui s'étaient déjà rendus dans le magasin au petit matin, s'étaient présentés une seconde fois dans le commerce, cagoulés. L’un d’eux tenait une arme factice et a exigé la caisse pendant que son complice tenait la porte.

Un des gérants ne s'était pas laissé faire et les avait mis en fuite. « Il a pu retirer la cagoule d'un des auteurs, ce qui a facilité leur identification après leur interpellation. Ils ont rapidement pu être arrêtés car leur voiture est tombée en panne d'essence et était facilement identifiable », a indiqué le parquet de Namur.