Il y a un peu moins d’un mois, Olivier Pitance, qui exploite les kayaks sur la Lesse, annonçait qu’il n’y aurait pas de kayaks sur le grand tracé (21km), cette année, entre Houyet et Anseremme. Les nouvelles taxes étant trop élevées, selon lui.

Ces dernières semaines, Olivier Pitance et les autorités communales ont discuté. Chacun fait des concessions. "Il y avait une nécessité de bon sens des deux côtés. Chacun avait des choses à apporter à l’autre", confirme Olivier Pitance. Le conseil communal a donc approuvé une baisse de la nouvelle taxation. Pas de taxe pour les 400 premiers kayaks jusqu’au 30 juin. Pour les suivants : 2€ par tête de pipe. À partir du 1er juillet, cette taxe s’élèvera à 1€ pour les 400 premiers kayaks et 3€ pour les suivants.

En contrepartie, Olivier Pitance s’est engagé à créer un troisième tronçon de navigation, comme souhaité par la commune. Il s’agit en réalité de la première partie du grand parcours reliant Houyet à Anseremme. Au départ d’Houyet, il sera désormais possible de s’arrêter à Gendron (+- 9km). "Ce n’est pas la partie la plus sportive, on ne passe pas les barrages, mais c’est la plus naturelle. L’objectif est que les gens restent à Houyet et que ça fasse vivre les commerces locaux." Déclaration confirmée par la bourgmestre Hélène Lebrun. "Avant, les visiteurs prenaient le bus à Anseremme, achetaient leur ticket à Houyet puis finissaient à Anseremme. C’était un passage éclair. On voulait qu’ils contribuent davantage à l’activité économique et touristique d’Houyet, à redynamiser son centre. Nous n’avons que deux établissements Horeca et une friterie. Or, l’activité amène l’activité."

Olivier Pitance devra également en faire la promotion. "Nous travaillons déjà actuellement sur le développement de l’outil informatique et sur les réservations en ligne." Ce nouveau tronçon devrait ouvrir d’ici une quinzaine de jours. "C’est court mais ça montre notre motivation."

Enfin, le gestionnaire s’est aussi engagé à réaménager la zone d’embarcation à Houyet (Ndlr : entre 50 et 100 arbres et 300m de haie à planter et installation de 200m de bardage en bois) et installer des toilettes sur le parcours au niveau de Challeux.