Triste nouvelle ce jeudi en fin de matinée. Ovide Monin, ancien bourgmestre d'Yvoir, s'en est allé à l'âge de 80 ans. « Ce matin, nous avons le cœur gros. Notre "Maïeur" s'en est allé rejoindre sa chère et tendre partie quelques jours plus tôt. Toujours un mot pour rire, beaucoup de gentillesse, des avis parfois tranchés mais toujours à l'écoute... Ce grand homme aura incontestablement fait grandir notre commune. Nous sommes fiers de vous avoir eu comme chef de file pendant toutes ces années et de poursuivre la route, imprégnés de votre expérience »,a indiqué la liste LB Yvoir.

« Si nous avons pu "bien discuter" sur quelques dossiers, je retiens surtout de lui le souvenir d'un homme à l'écoute, reconnaissant, humain, à l'humour "british"... mais aussi fin stratège et avec qui j'ai finalement pris beaucoup de plaisir à travailler sous l'ancienne législature au-delà de nos points de vue respectifs. Notre "Oncle Picsou" (comme on aimait affectueusement t'appeler vu ta rigueur budgétaire... parfois excessive) ou notre "maïeur" s'en va rejoindre son épouse partie il y a quelques jours à peine et laisse aujourd'hui un grand vide », a notamment ajouté le conseiller Bertrand Custinne

Ovide Monin a dans un premier temps siégé dans l'opposition, en 1982. Six ans plus tard, en 1988, il était élu bourgmestre d'Yvoir  après avoir battu Raymond Debaty, qui détenait une majorité depuis 36 ans. Ce poste, il l'occupera jusqu'en 2015 avec, en 2012, un intermède d'un an au profit de Charles Paquet. Il avait, depuis lors, pris une retraite bien méritée.