Un an de prison a été requis ce mardi matin par le parquet de Namur, devant le tribunal correctionnel de Dinant, à l'encontre d'un homme poursuivi pour des faits de menaces. Décrit comme marginal par son conseil, l'homme vivait dans un petit chalet qu'il avait acquis dans un camping de Somme-Leuze. "Habituellement, ce sont des secondes résidences mais lui vivait là. C'est quelqu'un qui a été recueilli très jeune et qui a grandi dans le monde de la pègre de Liège. Il vit en décrochage par rapport à la société."

Surnommé le "Mc Gyver" ou le "Bruce Willis" du camping, il se débrouillait comme il pouvait pour vivre. Mais son comportement lui a valu de faire l'objet d'une procédure d'expulsion. "Il ne payait pas l'électricité. Il avait installé un groupe électrogène mais ça faisait du bruit. Il s'est senti persécuté et a menacé les gérants et les policiers venus l'expulser", a indiqué son conseil qui demande, vu l'ancienneté des faits (2016) à ce que la peine de prison prononcée soit une peine de principe.