Dinant - Ciney

La cour d'assises de Namur se réunit mardi pour juger Alpha Diallo dans le cadre du meurtre d'Amer Molakhel, 17 ans, au centre Fedasil de Pondrôme. Le 6 février 2018, les services de secours sont appelés au Centre de l'Agence Fédérale pour l'Accueil des Demandeurs d'Asile (Fedasil) de Pondrôme (Beauraing) pour intervenir après une bagarre entre Alpha Diallo, un Guinéen né en 1999, et Amer Molakhel, un Afghan de 17 ans. A leur arrivée, ils ne peuvent que constater le décès d'Amer Molakhel, à la suite d'un coup porté avec une arme blanche.

L'auteur supposé des faits, Alpha Diallo, est interpellé le soir-même au centre Fedasil.

Les faits se sont déroulés en présence de plusieurs témoins, dont des éducateurs, qui seront entendus lors du procès.

Le tirage au sort des membres du jury s'est tenu le mercredi 3 avril. Il est composé de six femmes et six hommes, ainsi que de trois réserves.

La cour se réunit mardi à 9h00 au palais de justice de Namur et est présidée par Olivier Warnon. L'avocat-général pour ce procès est Marc Servais. L'accusé est défendu par les avocats Philippe Leloup et Sandrine Thirion. Fedasil s'est constituée partie civile et ses intérêts sont défendus par Me Alain Detheux.