Un couple de grands-ducs sauvages niche dans les rochers d’une falaise au cœur du Parc Animalier de Han-sur-Lesse depuis sept ans. Un projet de caméra d’observation baptisée « Bubocam » a été mis sur pied afin de mettre en lumière la vie de cette espèce, et en particulier de ce couple. Et de partager les images tournées avec le grand public.

Après une étude de faisabilité technique et d'innombrables précautions prises pour éviter tout dérangement des oiseaux, la caméra d'observation « Bubocam » a été posée sur la falaise, en direction du nid. « Ce projet est une première en Europe concernant cette espèce », assure-t-on encore depuis Han. « Depuis quelques semaines, la caméra filme, jour et nuit, l’histoire du cycle de la vie du grand-duc : depuis les parades nuptiales du mâle, en passant par l’accouplement, la ponte des œufs et maintenant leur couvaison. »

En effet, trois œufs sont actuellement couvés par la femelle. « Le mâle vient régulièrement approvisionner la femelle en nourriture. L’éclosion des œufs est imminente si, d’ici là, ils ne sont pas la cible de prédateurs comme le renard, la fouine ou encore le raton laveur. » Un compte Instagram a été spécialement créé pour suivre tout le processus de reproduction et d'élevage des jeunes

Compte instagram : www.instagram.com/domaincavesofhan/