Il met l’accent sur l’histoire commune de la Belgique et des Etats-Unis en évoquant la Louisiane et la Bataille des Ardennes.

Dinant compte un saxophone de plus depuis ce mercredi après-midi. Le « Sax of liberty » comme il a été appelé vient ainsi compléter l’exposition « Art on Sax », qui incite le chaland à déambuler dans le centre-ville au gré d'un parcours qui a pour fil rouge les saxophones géants.

Aux couleurs des Etats-Unis et de la Louisiane (NdlR : où une délégation belge s'est rendue en 2018 pour offrir un saxophone et sceller l’amitié belgo-louisianaise en rappelant la contribution de la Louisiane à l’essor du saxophone), le « Sax of liberty » a été décoré par l’artiste Dimitri Perpète originaire d'Houyet. Ce saxophone a été commandé par la Ville de Dinant et l’Association Internationale Adolphe Sax. Il met l’accent sur l’histoire commune de la Belgique et des Etats-Unis en évoquant la Louisiane et la Bataille des Ardennes. « C’est en effet la Nation américaine qui figurait au premier rang des libérateurs de la Belgique, et de Dinant en particulier, lors de la Bataille des Ardennes au soir de la Noël 1944. Pour rappel, l’offensive allemande a été arrêtée au Rocher Bayard par les forces britanniques et américaines », explique le chargé de communication de la Ville de Dinant Bertrand Detal.

© Laurent Belot