La course annexe a été un succès l’an dernier. L’organisation remet le couvert

La 37e édition de la Régate internationale de baignoires de Dinant, course durant laquelle les participants doivent parcourir un kilomètre sur la Meuse à la seule force des bras sur une embarcation bricolée, est fixée au 15 août prochain. L’an dernier, une nouveauté a fait son apparition : les baignoires en kit. En collaboration avec le BEP (Bureau économique de la province), les organisateurs ont récupéré gratuitement des matériaux qui ont permis la construction de baignoires. Le principe était simple.

A l’aide d’un plan et d’un nombre de pièces (chevrons, bidons, etc.) prédéfini, le public avait la possibilité de construire de manière totalement improvisée une baignoire et de parcourir le fameux kilomètre sur la Meuse. Vu le succès de cette première, les baignoires en kit seront toujours au rendez-vous en 2019.

"Ce fut une telle réussite qu’il est désormais difficile de passer à côté. Franchement, pas une personne ne nous a dits qu’on aurait dû faire telle ou telle chose autrement", souffle l’un des organisateurs Jean-Olivier Meyfroidt. Même si les retours ont été plus que positifs, l’organisation a néanmoins décidé de revoir la formule des baignoires en kit. Sans trop en dire, une surprise attendra donc les participants. Le principe et l’objectif resteront toutefois les mêmes que l’an dernier. "A savoir permettre aux gens qui sont sur la berge de se dire : ‘j’ai un maillot ou un short, je me lance dans la construction de cette baignoire en kit."

Cinq kits supplémentaires seront mis à disposition. "On en avait 20 l’an dernier, on en aura 25 cette année. On a encore récupéré du matériel un peu partout. En fait, il pourrait y en avoir 100 mais ce qu’il manque, c’est les bras ! Notre équipe est composée de… trois personnes. L’une d’elle est entrepreneur et on a donc des camions pour acheminer le matériel. Mais le travail en aval et en amont est énorme. Il faut amener tous les kits le matin même et, en fin de course, tout démonter pour le rangement et le stockage. L’an prochain, il faudra chercher des bénévoles."

Le départ de cette course annexe sera donné à 14h30, soit deux heures avant la course officielle.

S.M