Dans un communiqué de presse diffusé ce mercredi, le Député provincial namurois Amaury Alexandre (DéFI), qui est en charge de l’agriculture, s’insurge contre les dernières accusations de maltraitance portées par GAIA concernant le marché couvert de Ciney. "Il apparait très clairement que les images diffusées par l’association de défense animale ont été instrumentalisées et sorties de leur contexte afin de créer un véritable tollé", explique le Gembloutois. 

"Si des manquements avaient été constatés, il ne laisse planer aucun doute que Gaia aurait interpellé les autorités compétentes, ce qu’elle n’a pas fait à ce jour, préférant se répandre dans la presse. Ces accusations sont des éléments très graves crées dans le seul et unique but de détruire une filière qui est déjà lourdement impactée par la concurrence européenne et ensuite par la crise Covid. Surabondamment, c’est dénigrer le contrôle qui est opéré sur les marchés couverts par des vétérinaires professionnels qui sont assermentés et qui sont mis en place pour garantir non seulement les conditions d’accueil des animaux mais aussi le contrôle du bon déroulement du marché", ajoute encore le député provincial.

Pour lui, les dénonciations calomnieuses de GAIA sont tout simplement scandaleuses et doivent être dénoncées. Les marchés couverts n’ont aucun intérêt à maltraiter les bestiaux qui sont destinés à la vente. 

Le Député Alexandre termine son communiqué en apportant tout son soutien aux éleveurs traînés dans la boue dans l’unique but de faire parler de l’association.