Lundi soir, quelques membres du Collectif « Mont collectif » ont pris la parole avant la tenue du conseil communal d'Yvoir. Ils ont mis en avant quelques craintes devant un permis d’urbanisme qui vient récemment d’être déposé. Il concerne la construction et l’exploitation d’une salle de fête dans le village de Mont. Ou plutôt, d’une maison rurale, comme l’a précisé ensuite l'échevin Etienne Defresne en l’occurrence. 

" Certains citoyens ont pris conscience de l’avancée du projet. Nous avons aussi interrogé la Région wallonne quant aux impacts urbanistique, sonores ou relatifs au charroi. La première priorité du Collectif est d’obtenir de la transparence sur l’étude comparative des différentes options, afin de confirmer le choix de la solution la plus pertinente. Ce projet devra répondre aux besoins des associations locales en respectant le caractère paisible du village de Mont. Via ce Collectif, nous proposons de développer un partenariat commune/citoyen pendant l’enquête publique", explique ainsi Géraldine Jaumotte, membre du collectif, qui espère que la communication sera améliorée entre les deux parties. Le Collectif compte actuellement une quarantaine de membres.