Dinant - Ciney

Elle avait consommé de l'héroïne et de la méthadone.

Le 17 novembre dernier, une famille dinantaise était frappée par un terrible drame. Vicky Delussu, une jeune fille de 22 ans, était retrouvée sans vie dans une habitation de Dinant. Son décès a été causé par une overdose de produits stupéfiants. Rapidement, deux hommes, Jhonny T. et Adrien G., ont été placés sous mandat d'arrêt. Poursuivis pour lui avoir fourni des stupéfiants avec la circonstance qu'ils ont causé son décès, ils ont comparu le 7 août dernier devant le tribunal correctionnel de Dinant. Ce mercredi, les peines ont été prononcées : 24 et 30 mois de prison avec sursis probatoire.

Dealer, Adrien G. a reconnu avoir vendu de l'héroïne et du cannabis pendant près d'un an. C'est lui qui a notamment vendu à son ami Jhonny T. l'héroïne que Vicky a consommée quelques heures avant sa mort. Impliqué dans le décès, mais également inquiété pour ce trafic de stupéfiants, c'est lui qui a été le plus lourdement condamné. La justice a par ailleurs prononcé la confiscation de son véhicule et d'une somme de 15.000€.

Son co-prévenu, lui, a écopé de la peine de 24 mois de prison avec sursis probatoire. Devant le tribunal, il reconnaissait se sentir impliqué dans la mort de son amie. "Je consommais de l'alcool avec des amis ce soir-là. Je me suis rendu au magasin pour racheter de l'alcool et je suis tombé sur Vicky et deux de ses amies. Elles m'ont demandé pour se joindre à nous, ce que j'ai accepté. De retour au domicile d'un ami, j'ai sorti un paquet d'héroïne que j'avais sur moi et on a consommé jusque 00h00, tout en buvant de l'alcool. Vicky m'a alors demandé pour dormir chez moi pour éviter de se faire engueuler par sa mère, ce que j'ai accepté également. On nous a reconduits chez moi, où on a encore consommé de l'alcool et de l'héroïne. Elle m'a alors parlé de méthadone, me disant qu'elle en avait déjà pris et qu'elle avait aimé ça. Il me restait une gélule, on l'a sniffée à deux", a raconté Jhonny T.

Quelques heures plus tard, à son réveil, ce dernier n'a pu que constater le décès de son amie. "Bien sur, je me sens responsable", déclarait-il.