La gare de Ciney subit un important lifting depuis plus d’un an. D’ici 2022, elle sera en fait totalement modernisée.Un nouveau bâtiment de gare de 140m² doit voir le jour avec une nouvelle signalétique, une toiture végétale, des panneaux solaires, etc. Il comprendra aussi de nouveaux guichets et sanitaires ainsi qu’une nouvelle salle d’attente. Un couloir sous voies, accessible aux PMR, va aussi être construit (l’actuel sera conservé et utilisé comme gaine technique).

Le 5 août, l'Administration de l'urbanisme a transmis au Collège une demande de démolition de la gare existante et d'aménagement d'une nouvelle gare, d'un abri vélos et du parvis, demande déposée par la S.A. SNCB et a sollicité l'avis du Collège avant le 4 septembre.

Aujourdh'ui, les autorités cinaciennes sont mécontentes et expliquent pourquoi elles remettent un avis très défavorable au projet. "Le dépôt du dossier a été précédé, le 28 mai, d'une rencontre entre le Collège, les groupes Action et Ecolo ainsi que les représentants de la SNCB au cours de laquelle le Collège et les groupes Action et Ecolo ont formulé de nombreuses questions et émis autant de remarques, lesquelles n'ont reçu aucun écho de la part de la SNCB. En effet, compte tenu de l'importance du projet pour l'avenir d'un des quartiers les plus sensibles de la ville, le Collège avait souhaité mettre autour de la table l'ensemble des groupes du Conseil communal. Par ailleurs, cette rencontre du 28 mai s'était conclue sur la nécessité de tenir une réunion conjointe avec les services du Fonctionnaire délégué, Infrabel, la SNCB, le TEC, le SPW-MI Direction Ciney et la Commune, afin de fixer les lignes directrices d'un masterplan cohérent pour l'ensemble du site ferroviaire et du bas de la ville avant toute introduction de permis. En vain !"

Ce lundi 31 août, le Collège a émis un avis défavorable à la demande de permis introduite par le SNCB et a émis le souhait que cette demande soit suspendue, le temps de procéder à la réunion convenue entre les parties concernées et intéressées par le projet et son insertion dans le contexte environnant. Les éléments principaux sur lesquels se fonde l'avis défavorable du Collège sont les suivants : les dimmensions de la salle des pas perdus et de la gare sont dérisoires, le manque de végétalisation de certaines sections, la taille trop réduite de l'esplanade, l'absence de projection du projet dans le bati existant, l'absence d'un espace vélo évolutif, ...

Dans son avis, le Collège fait enfin remarquer qu'au moment où la Région se dote d'outils prospectifs tels le schéma développement territorial, il est frustrant de constater le gouffre existant entre les objectifs exposés et les réalisation projetées. Pour terminer, le Collège rappelle aussi que dans plusieurs chapitres du schéma de développement communal adopté en date du 22 octobre 2012, la présence de la gare de Ciney constitue une excellent opportunité pour développer des activités tertiaires, en appui éventuel aux fonctions régionales de Namur et qu'en conséquence, les aménagements autour de la gare devraient donc accueillir quelques surfaces de bureaux, également dans un souci d'y développer une mixité de fonctions.

"Face à ce projet trop modeste et loin de répondre aux attentes de la Ville et des Cinaciens de manière plus générale, le Collège communal a interpellé le Ministre en charge de la SNCB, François Bellot et Pierre-Yves Dermagne, Ministre du Gouvernement wallon."