La nouvelle est tombée ce dimanche soir : le gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles a opté pour l'enseignement à distance pour les élèves du secondaire dès ce mercredi 28 octobre. Les cours seront donc suivis à domicile ces mercredi, jeudi et vendredi avant le long congé de la Toussaint. « On avait déjà anticipé cette décision », explique Alain Koeune, directeur du Collège Notre-Dame qui regroupe deux implantations (Bellevue et Cousot) à Dinant. « On est très certainement mieux équipés et préparés qu'au printemps dernier. Tous les élèves ont reçu une formation concernant les outils à utiliser tandis que les élèves des 3e à la 6e secondaire ont assisté à plusieurs réunions d'informationconcernant cet enseignement à distance car on se doutait que ça arriverait.»

Concrètement, tous les élèves de la 3e à la 5e secondaire seront équipés d'un Chromebook fourni par le Collège Notre-Dame. Pour les autres (1, 2, 6 et 7), on compte sur la présence d'un ordinateur ou d'une tablette à la maison. « Pour les familles qui n'en ont pas, on dispose encore d'une trentaine d'ordinateurs reconditionnés de la Fédération Wallonie-Bruxelles. On peut par ailleurs fournir quelques tablettes en prêt également », poursuit Alain Koeune. « L'ensemble des élèves, de la 1ère à la 7e, a par ailleurs été formé à la suite éducative Google. Ils savent comment déposer les documents, récupérer les devoirs, accéder à l'espace de vidéo-conférence, etc. »

En pratique, cours et devoirs rythmeront ces trois jours d'enseignement à distance. « Il y aura des cours lorsque l'horaire le prévoit. Le professeur se connectera pour expliquer aux élèves la théorie et donner un mot sur les travaux à réaliser. Ils contrôleront les présences pour s'assurer qu'on ne perd pas les élèves. Il y aura aussi des devoirs à réaliser. »

Ces trois jours s'annoncent en tout cas importants, tant pour les élèves que les professeurs puisque la situation pourrait être prolongée après le congé de la Toussaint.