Il a aussi menacé des ambulanciers

Le parquet a requis lundi devant le tribunal correctionnel de Liège une peine totale de 11 mois de prison contre un Namurois âgé d'une trentaine d'années poursuivi pour avoir commis un vol avec effraction et des faits de menaces envers des ambulanciers. Le prévenu avait notamment volé des métaux au Château de Noisy, un lieu abandonné où il espérait découvrir un trésor caché. Le prévenu avait été arrêté en compagnie d'un complice en décembre 2015 au château de Noisy alors qu'il opérait des vols de métaux. Ce château privé abandonné, situé à Celles (Houyet), était régulièrement la cible de voleurs. Les deux prévenus convoitaient plus particulièrement les vieilles gouttières du château délabré.

L'endroit était réputé des amateurs de lieux abandonnés mais aussi pour son caractère dangereux en raison de sa vétusté. La destruction définitive de cette ruine avait finalement été concrétisée.

Lors de son interception sur les lieux des faits, le prévenu était en possession d'un détecteur de métaux. "A l'époque de l'annonce de la destruction de l'endroit, tous les ferrailleurs de la région s'étaient précipités pour récupérer tout ce qui était possible. Mon client s'était muni d'un détecteur de métaux car il pensait qu'un trésor caché pouvait se trouver dans le château", a indiqué son avocat.

Le prévenu était aussi poursuivi pour avoir, lors d'une autre scène, menacé des ambulanciers qui n'intervenaient pas assez vite à son goût. Le parquet a requis contre lui deux peines de huit mois pour les faits de vol et de trois mois pour les faits de menaces.

L'avocat du prévenu a sollicité un sursis probatoire.