Le 7 avril 2018, deux demi-frères en sont venus aux mains. L’un d’eux, poursuivi devant le tribunal correctionnel de Dinant, a écopé d’une peine de travail de 100h ce mercredi. Quinze mois de prison sont prévus en cas d’inéxécution.

Un sujet traitant de l’islamisme, diffusé au journal télévisé, est à l’origine de cette violence. "Ma mère et moi étions invités chez lui. On a discuté d’islamisme à la suite d’un sujet passé au JT. Je suis musulman mais loin d’être pratiquant à 100 %. Il a tenu des propos racistes à mon égard, des choses inimaginables", expliquait-il.

Ce dernier avait une version totalement différente de celle de son demi-frère, victime dans cette affaire. Il disait avoir été braqué avec une arme de laquelle il a reçu deux coups de crosse. « J’ai réagi en portant un ou deux coups mais je ne l’ai pas étranglé". La victime disait quant à elle avoir subi une véritable agression. Son demi-frère l’aurait frappé avec une tortue en pierre, lui aurait cassé deux bouteilles de vin sur la tête et aurait aussi voulu le cogner avec un vase. Il aurait réussi à se saisir d’une arme pour se défendre.