"Il ne se passe jamais rien de bon après 2h du matin", plaidait l’avocate Aline Fery lors de l'audience du 15 mars dernier. Son client, un jeune homme de 21 ans, qui faisait anciennement partie de la fameuse bande urbaine namuroise du Mc Do, était poursuivi pour avoir frappé un jeune homme devant la boîte de nuit le Cocoon, à Ciney, le 14 juillet 2018. La victime a reçu un seul coup de poing. "Mais un fameux", plaidait la partie civile, Me Gilet, qui mettait en avant la double fracture de la mandibule dont son client a été victime.

L’auteur présumé des faits ne contestait pas avoir mis un coup. Mais un doute subsistait quant aux conséquences de ce coup. "Est-on certain qu'il a touché cette personne et, si oui, le coup est-il à l'origine de la double fracture de la mandibule ?", disait en substance la défense. La réponse est oui, selon le verdict judiciaire.