Dinant - Ciney Un particulier invite les citoyens à signaler les accidents à cet endroit

Gaëtan Boden est ce que l’on appelle un citoyen engagé. "J’ai fait sécuriser deux plaines de jeux à Godinne. Je suis aussi intervenu pour qu’un radar soit placé cette année rue Grande à Godinne, notamment."

C’est toujours à titre privé qu’il vient de faire part de son analyse de la situation concernant le pont du chemin de fer, à Godinne. Sur la page Facebook Yvoiriennes, Yvoiriens, mais aussi au ministre compétent, Carlo Di Antonio. "A Godinne, le pont au-dessus du chemin de fer, carrefour de la Chaussée d’Yvoir et du Chemin des Meuniers est le théâtre de nombreux accidents, depuis les années 80 lors de sa mise en service. Rien que pour cette année à la mi-avril, il y en a déjà eu minimum deux. Il y a chaque année minimum cinq et peut-être jusqu’à une bonne dizaine d’accidents sur ce pont, certains parfois sérieux, J’en ai subi un et en ai évité de justesse un grave avec une voiture dont le conducteur n’a même pas ralenti et grillé le Stop à vive allure."

Gaëtan Boden poursuit : "Il y a deux causes à ces accidents, la principale est que des automobilistes venant de Dinant ou Namur étaient sur une route prioritaire depuis des kilomètres, cherchant leur chemin en se concentrant sur des panneaux directionnels et ne voient pas qu’ils arrivent à un carrefour avec Stop. La deuxième cause moins fréquente vient de conducteurs locaux qui ne stoppent plus et ne ralentissent même plus parfois pour s’engager dans ce carrefour en tournant à droite ou même à gauche, j’y ai assisté des dizaines de fois. J’y ai vu régulièrement des voitures franchir tout droit ce carrefour, sans ralentir."

Pour le riverain , il faudrait pour mettre fin à cette situation, améliorer l’aménagement de ce carrefour pour capter l’attention des usagers. Il évoque des bandes sonores, un revêtement coloré, un marquage et une signalisation plus visibles. "Peut-être deux portiques et un feu clignotant. Il manque également un passage piétons côté Yvoir." Il lance un appel : "J’aimerais pouvoir comptabiliser le nombre d’accidents sur cette année 2019, n’hésitez pas à me les communiquer, que vous en soyez victime ou simple témoin, ainsi que votre témoignage d’un accident passé en cet endroit dangereux que des cyclistes évitent."

JVE