Dinant - Ciney Les touristes et gens de passage sont moins nombreux cette année

Les cafetiers, eux, sont un peu plus tributaires de la météo. Du moins pour remplir les terrasses. "Le printemps a été exécrable, ce qui signifie 30 % de chiffre d’affaires en moins", explique Pascal Olivier, gérant du Côté Meuse à Dinant. "On sait que Dinant est une ville touristique qui fonctionne grâce au climat. On a bien travaillé à Pâques et le 1er mai mais les week-ends de Pentecôte et d’Ascension n’ont pas été terribles. Il faut ajouter à cela les travaux de rénovation des routes qu’on vient d’avoir ici dans le centre-ville. Ce n’est pas ça qui a fait la baisser de fréquentation mais ça n’a rien arrangé. Ceux qui ne me connaissent pas ne se garaient pas dans Dinant pour venir ici. Ce qui me sauve, c’est que j’ai une très bonne clientèle d’habitués."

Ce constat a été fait par une majeure partie des tenanciers du centre-ville. La fréquentation des touristes ou autres gens de passage a diminué avec la météo.

"Ce n’est pas terrible jusqu’à présent. A cause du climat bien sûr et de la terrasse à laquelle je n’ai pas droit côté Meuse", explique Alain Richard, du Dinan. Par contre les habitués viennent toujours malgré la météo. Même constat au Leddz. "Je n’ai personnellement pas à me plaindre de ce début de saison", explique le gérant David Baudoin. "Ce n’est que le début et on travaille déjà bien."

S.M