La commune de Rochefort est sans conteste la plus touchée de la province de Namur. Depuis ce mercredi après-midi, le village de Jemelle est sous eau. Les rues de la Wamme, de Lhomme et des Jardins ont particulièrement été touchées. Le hall sportif de Jemelle, qui a accueilli hier matin des scouts évacués, est lui aussi inondé. Les précipitations de cette nuit n'ont rien arrangé à la situation. Au contraire.

© D.R - Hall de sport de Jemelle

Des habitants, coincés dans leur habitation depuis ce mercredi, sont évacués au compte-gouttes par les secours. Car dans certaines rues, l'eau se rapproche à grande vitesse du premier étage des habitations, là où il avait été demandé de trouver refuge. "Rue des tanneries à l’instant, 1m40 a l’intérieur la porte de devant qui s'est arrachée. J’ai tellement peur", témoigne une personne sinistrée. 

© D.R

Le terrain de foot de l'Union rochefortoise est lui aussi sous eau. Par endroits, des traces noires de mazout sont visibles en surface, preuve que certaines cuves n'ont pas résisté. 

© D.R - Mazout

Les pompiers sont à pied d’œuvre et ont reçu un appui de l'armée et même de pompiers français. Deux centres d'hébergement ont par ailleurs été ouverts à la salle Sainte-Thérèse à Rochefort et à Han-sur-Lesse pour accueillir les personnes évacuées n'ayant pas de solution de repli. Au vu de la situation, le Centre Culturel Rochefort ouvre également ses portes aux personnes souhaitant se retrouver un peu au sec. "Nous pouvons accueillir 150 personnes assises afin de respecter malgré tout la distanciation dans le cadre de la Covid. Du café et des sandwichs sont en préparation."