En Région wallonne, le système de la location d’un territoire de chasse est connu. Quand celui-ci a été attribué dans le cadre d’une location publique et que le bail de location prend fin, il est prévu que le locataire puisse ensuite poursuivre sa location sous les mêmes conditions. Le bail est généralement de 9 ans, mais le DNF a souhaité réduire celui-ci à 6 ans. Aujourd’hui à Rochefort, la situation est celle-ci : 4 des 6 territoires communaux resteront sans locataire en 2021. Il faut donc relancer rapidement une adjudication publique. 

Ce point a été approuvé lors du conseil communal de ce jeudi soir, mais le conseiller François Belot a quand même émis quelques remarques judicieuses à ce sujet. « Ce me parait dangereux de terminer toutes les chasses en 2027. Je m’interroge et j’espère que la commune ne casquera pas. La vente de bois et les locations de chasse apportent des recettes importantes à la commune. J’ose espérer qu’en 2027, nous n’aurons pas de problème. Par exemple, nous louons aujourd’hui un territoire aux environs de 150€/Ha. Quid si en 2027, ce montant diminue ? », dit-il en substance. Sous-entendu, que les chasseurs ne décident pas de se retirer et donc, que le prix demandé pour la location ne soit finalement défavorable à la commune. A l’heure actuelle, difficile de savoir si ce sera le cas.