Il nie, même si des collets ont été retrouvés dans sa cave

Le manège d’un braconnier de la région de Spontin âgé de 77 ans a été repéré il y a quelque temps par un agent du DNF. Si le prévenu n’était pas présent pour s’expliquer lundi devant le tribunal, il ressort clairement du dossier que le braconnier a posé de nombreux collets destinés à la capture de chevreuils et de sangliers.

L’individu nie, même si des collets de même type que ceux retrouvés en forêt ont été trouvés dans sa cave. Le parquet a réclamé une amende de 400 euros à majorer des décimes additionnels. Jugement le 9 mars.