Un ancien résident du centre Fedasil d’Herbeumont et de Gouvy né en 1978 a comparu, ce mercredi matin sous les liens du mandat d’arrêt, devant le tribunal correctionnel de Dinant. Plusieurs vols lui sont reprochés. Le premier a eu lieu à la gare de Dinant en septembre 2020. Le suspect serait entré par effraction dans un local où il a volé 70€ et un ordinateur portable. Il conteste les faits mais les éléments ne plaident pas en sa faveur. Il a été retrouvé sur les voies de chemin de fer, avec le butin et était couvert d’une peinture verte qui se trouvait dans ce local. En outre, ses traces de pas ont été retrouvées sur place.

Plusieurs vols commis en décembre 2020 au centre Fedasil de Gouvy où il venait d’être transféré, ainsi qu’un vol dans une grande surface de la région, lui sont aussi reprochés. Une nouvelle fois, le suspect conteste tout. Il a pourtant été surpris par les agents de sécurité alors qu’il tentait d’entrer dans l’économat du centre. Des objets de membres du personnel ont par ailleurs été retrouvés dans sa chambre. “Des fouilles systématiques de sa chambre ont été réalisées alors que rien ne les justifiait. Sa chambre est un chalet isolé qui ne ferme pas à clé. Il faut passer par celui-ci pour accéder aux douches, tout le monde a accès à sa chambre”, a plaidé la défense. Vingt mois de prison ont été requis par le parquet de Namur. Jugement le 17 mars.