Il s'était endormi sur une table. Réveillé en sursaut, il a vu rouge.

Un homme de 44 ans originaire d'Andenne a bénéficié ce jeudi de la suspension simple du prononcé. Ce quadragénaire comparaissait fin avril pour la première fois devant un tribunal correctionnel, pour des faits de coups et blessures commis le 16 janvier dernier à Ciney. Complètement ivre, il s'en était pris sans raison au client d'un café de la Place Monseu dans lequel il se trouvait. « Il s'était endormi à l'intérieur du café. Pendant ce temps, une des personnes qui l'accompagnaient était en discussion avec un autre individu. Mon client, qui dormait, a eu un sursaut et s'en est pris à lui », expliquait son avocat. 

La victime a reçu deux coups de poing au visage. Malgré leur violence, la victime s'en est plutôt bien sortie. « Il aurait pu avoir des séquelles plus importantes. Avec une fracture orbitaire, pour le même prix, il perdait un œil », fait remarquer le président du tribunal. Une dame qui accompagnait la victime a quant à elle reçu une gifle. L'homme est tombé sur les tables et a été en incapacité de travail durant sept jours, l'autre victime durant deux jours », précisait le parquet de Namur. L'auteur des faits disait pour sa part ne se souvenir de rien. « J'avais abusé de l'alcool. Je ne saurais même pas reconnaître les victimes. »