Le dirigeant de l'association se fournissait en province de Liège. Il écoulait 100g de cannabis par semaine.

Un important trafic de cannabis a eu lieu entre janvier 2018 et novembre 2019 en région cinacienne. Quatre individus (Florent, Betty, Soufiane et Nico) sont poursuivis devant le tribunal correctionnel de Dinant. A la tête de ce réseau figure Florent, âgé d'une vingtaine d'années. Il dealait à plusieurs personnes, dont des mineurs. Sa compagne Betty le véhiculait jusque Bressoux (Liège), chez Soufiane, qui lui fournissait 100g de cannabis par semaine. « Là-bas, c'est facile de trouver de telles quantités », a indiqué l'intéressé ce mercredi. La compagne de Florent l'aidait également à confectionner les sachets et à écouler la marchandise lorsqu'il était absent. « J'avais peur de lui lorsqu'il consommait de l'héroïne mais ce n'est pas ça qui a fait que j'ai participé à ce trafic de cannabis. Au début, j'étais totalement contre puis j'ai commencé à l'aider", a-t-elle expliqué. Nico, un autre dealer, a été identifié durant l'enquête.

Selon le parquet de Namur, le trafic de cannabis était d'une ampleur importante. L'un des consommateurs identifiés l'a même comparé à un « commerce de bonbons où l'on trouvait de tout. » Trois ans ferme ont été requis contre Florent, en sa qualité de dirigeant de l'association et deux ans contre les autres prévenus. Au total, une confiscation de 105.000€ a aussi été demandée. Jugement le 24 juin.