Dinant - Ciney Les travaux n’ont pas encore commencé et le rond-point prévu ne convient pas.

En mars 2018, Infrabel présentait son projet de suppression du passage à niveau de la rue Sodar à Dinant, situé à quelques centaines de mètres du passage à niveau de Bouvignes. Un projet qui s’inscrivait dans un vaste chantier lié à la sécurisation et l’aménagement de la gare de Dinant.

La suppression du passage à niveau ne devait être que la dernière étape de ce chantier en trois phases. Il était prévu que les ouvriers et ingénieurs entrent dans le vif du sujet avec les premiers gros travaux et la construction d’un passage sous les voies et la rénovation des quais cet été. Force est de constater que du retard a été pris. "Oui, il y a du retard, et un fameux !", concède l’échevin des travaux de Dinant Robert Closset. Et ce n’est pas l’avis rendu par un ingénieur du SPW concernant une partie des aménagements extérieurs qui va permettre de le rattraper.

En effet, Infrabel prévoyait la construction d’un rond-point un peu plus haut que l’actuel passage à niveau, au croisement de la route de Philippeville et de la rue Sodar. Mais celui-ci serait impossible, du moins comme il l’a été pensé. "C’est un endroit très dangereux, je le sais très bien en tant que dépanneur. Il y a souvent des accidents, principalement de la casse matérielle, mais quand même. Le dernier remonte à trois mois. Quand on a eu la visite de François Bellot (ancien ministre de la mobilité), le rond-point était une priorité. Mais d’après le SPW, la route à cet endroit est trop pentue. Les camions qui emprunteraient un rond-point dans de telles conditions risqueraient de verser sur le flanc", poursuit Robert Closset.

Le 1er échevin dinantais se dit néanmoins que des solutions sont possibles. Car même si la Ville de Dinant n’est pas du tout responsable du projet, elle aura un avis à rendre. "Cela se passe tout de même dans notre Ville ! Il faudrait voir s’il n’y a pas la possibilité d’abattre une habitation pour réaliser ce rond-point. L’ancienne station-service devrait, elle aussi, être rasée pour faire des places de parking. Il faudrait que la majorité se réunisse à ce sujet car on ne l’a pas encore fait."

S.M.