Un homme né en 1991 poursuivi pour des faits de violence et de menaces commis entre août 2018 et janvier 2019 à Gedinne a écopé, mercredi devant le tribunal correctionnel de Dinant, de trente mois de prison avec sursis probatoire pour ce qui excède la détention préventive déjà subie. Il a notamment porté des coups à sa compagne, à sa mère et à des policiers et a menacé son voisin avec un couteau de chasse.

Deux équipes de la zone de police Houille-Semois avaient été réquisitionnées au domicile de sa mère car il s’en était physiquement pris a elle en rentrant d’une soirée. Il avait aussi menacé son voisin, qui avait voulu intervenir, avec un couteau de chasse d’une lame de 30cm.

Le prévenu, qui se cachait derrière un hangar lorsque la police est arrivée, a pris la fuite dans un champ avant de faire demi-tour et de courir vers les policiers dans un état de furie. Il s’est ensuite montré violent après son interpellation, y compris dans le combi de police. L’un des policiers a reçu un coup à une main, lui occasionnant une fracture d’un doigt et une incapacité de travail de plus de quatre mois.

Le 6 janvier 2019, c’est à sa compagne que le prévenu a porté un coup de pied avant de la projeter au sol.