Le tribunal correctionnel de Dinant a condamné mercredi à 3 ans de prison fermeun homme poursuivi pour des faits de violences intrafamiliales commis à Doische et Houyet entre octobre 2019 et juin 2020. Le prévenu était également poursuivi pour des préventions relatives aux stupéfiants, faux et usage de faux.

Le 26 octobre 2019, il s'est en physiquement pris à son père et a menacé sa grand-mère de 79 ans de mort car celle-ci voulait appeler la police.

"Si tu appelles la police, je te tue", lui avait-il dit alors qu'il tenait un couteau d'une lame de 20cm. "Je n'ai pas donné de coup de poing à mon père. Je l'ai couché dans le divan. On s'est disputé car il avait bu. Quant à ma grand-mère, j'avais le couteau en main mais je n'ai fait aucun geste avec", a expliqué le prévenu à l'audience.

Ce dernier a malgré tout été interpellé et placé en détention préventive. Afin de solliciter une libération conditionnelle, il a remis à la justice deux fausses attestations.

Après sa sortie de prison, le prévenu a été hébergé chez sa nouvelle compagne envers qui il a été l'auteur de violences conjugales alors qu'il était sous l'influence d'alcool et de cocaïne. "Sa sœur venait de me dire qu'elle me trompait. Je l'ai empoignée pour avoir des explications", a précisé le prévenu.