Une vis de 8 mètres de long et de 2 tonnes était installée, en février 2018, au sein des équipements techniques de la nouvelle chaudière à plaquettes du Château de Freÿr (Hastière). Une opération d'envergure qui, parmi d'autres travaux et aménagements à réaliser, s’inscrivait dans le cadre du projet « Château Zéro Émission » qui visait à réduire l’empreinte environnementale du domaine tout en assurant sa pérennité.

Ces travaux ont débuté en 2017 et se poursuivent encore actuellement. Ils touchent néanmoins à leur fin. On peut notamment citer le remplacement des chaudières à mazout par des chaudières à plaquettes (copeaux de bois) dont le bois utilisé pour les plaquettes provient de l’entretien et de la valorisation des bois du domaine. Mais aussi l'installation d'un filtre à particules contribuant à la diminution de l’empreinte environnementale du château, la création d'une station d'épuration pour assainir les eaux du château ou encore des travaux au niveau de la toiture, des charpentes, de certaines menuiseries et des façades selon des techniques artisanales ancestrales. "Nous avons limité nos interventions au strict minimum afin de ne pas altérer ce qui avait été construit à l’origine", explique Bertrand Dierckx, architecte chargé de la restauration du domaine.

Un pré-verger a par ailleurs été restauré dans un des coteaux du château, sur base d'une étude paysagère menée grâce à des documents historiques. "Ce coteau a été boisé durant des décennies mais cette étude a mis en avant qu'il s'agissait auparavant d'un pré-vergé de fruitiers à haute-tige. Une opération de déboisement a été menée et on a replanté des cerisiers, pommiers, poiriers, pruniers, etc. et réensemencé le tout. Une vingtaine de moutons appartenant à un éleveur local y pâturent tandis que les fruits qui seront transformés en jus en collaboration avec une cidrerie locale", termine Cathy Verbist. Ce pré-verger revêt également un intérêt écologique majeur puisqu'il s'agit d'un biotope intéressant pour la biodiversité et favorable à de nombreuses espèces animales : insectes pollinisateurs, oiseaux cavernicoles, petits mammifères sans oublier les colonies de chauves-souris présentes à Freÿr.

Grâce à ces travaux, réduction de l'empreinte environnementale et pérennité ont pu être conciliés.