À Ciney, la collecte des déchets est assurée par l’Intercommunale BEP Environnement. Trois mois avant la fin de l’année, un courrier vient d’être envoyé par la commune à environ 700 riverains. Dans celui-ci, il est indiqué que ces citoyens dépassent déjà le quota forfaitaire annuel qui leur est octroyé. "Il s’agit de la première année que la Commune fonctionne via le système de poubelle à puce pour la collecte de déchets. On a tenu à prévenir uniquement les habitants dont le quota était largement dépassé pour leur éviter de trop gros frais lors de la régularisation en 2021 (Ndlr : ceux qui ont donc déjà dépassé les 200 kilos au 1er septembre). Il s’agit d’une démarche préventive pour éviter les mauvaises surprises", clarifie ainsi Frédéric Deville, le bourgmestre.

Car certains riverains semblent aujourd’hui surpris par les montants dont ils devront s’acquitter. Pourtant, plusieurs réunions ont été organisées pour informer et expliquer la situation aux citoyens avant ce lancement. "Mais pour diverses raisons, quelques-uns d’entre eux n’ont pu y assister. Et plusieurs courriers, toutes-boîtes et publications dans le bulletin communal ont été publiés par la ville pour les en informer. Suite à cela, les services communaux ont quand même reçu d’innombrables questions des citoyens, encore aujourd’hui. Difficile de faire plus.", ajoute-t-il.

Lorsque le camion prend en charge le conteneur, la puce dont celui-ci est muni est automatiquement reconnue par le système et reliée au ménage. Ensuite, le conteneur est pesé deux fois. Une première fois à la levée et une deuxième fois, lorsque le conteneur est redéposé. De la sorte, si quelque chose reste bloqué dans le conteneur, le poids n’est pas comptabilisé. "Concrètement, pour une famille de quatre personnes qui produit 200 kg de déchets ménagers, 45 kg de ceux-ci sont compris dans la taxe forfaitaire. Retirons ces 45 kg des 200 kg, il reste 155 kg excédentaires. Le prix actuel du kg est de 25 cents, multiplié par 155. La famille devra s’acquitter d’environ 40 euros pour ces kg excédentaires. Et oui, cette régularisation peut être douloureuse pour ceux qui ne trient pas bien", conclut-il.

Laurent Trotta